Les sentiers pour relier des points de vie, des chemins pour s’évader le week-end ou pendant nos temps libres sont souvent une richesse insoupçonnée.

À Écaussinnes comme ailleurs, la mobilité douce est à développer pour diminuer les voitures sur nos routes et pour découvrir nos belles campagnes et les richesses du patrimoine.

Je suis actif au sein du groupe de travail citoyen et associatif qui se réunit régulièrement pour participer au développement de voies plus douces, sécurisées pour les piétons, les cyclistes et autres usagers faibles de la route (PMR, poussettes…).

Parmi les dossiers que nous avons suivis, un nouveau cheminement vélo vient de voir le jour à la rue du Pont-Louvy pour relier Mignault en toute sécurité et passer sous la nationale RN57 qui relie La Louvière à Soignies.

D’autres projets vont voir le jour, dans les prochains mois, comme la « ligne 106 » qui deviendra une voie lente et permettra de relier Écaussinnes à Ronquières, Fauquez, Ittre, Tubize, Nivelles via Arquennes et même Bruxelles.

Le RAVeL longeant le canal de Ronquières à Seneffe sera bientôt finalisé grâce à des subsides de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

N’hésitez pas à nous contacter pour vos idées et suggestions.

 

Jean-Philippe Jaminon
Conseiller communal,
Membre du groupe de travail « Mobilité »
jpjaminon@gmail.com

 

 

Share This